4141 rue Sherbrooke Ouest Suite #625 Westmount, QC H3Z 1B8
Lundi - Vendredi 8:00 - 16:00

Cancer de la tête & du cou et chirurgie

Cancer de la tête et du cou et chirurgie

Le Groupe Spécialiste ORL est spécialisé dans de nombreuses facettes de la chirurgie de la tête et du cou. Elle compte parmi ses spécialistes plusieurs chirurgiens qui ont une formation de Fellowship (sous-spécialité) dans tous les aspects des soins du cancer de la tête et du cou.

Les tumeurs de la tête et du cou, qu’ils soignent en profondeur du diagnostic jusqu’au traitement complet, comprennent : les cancers de la bouche et de la gorge, les tumeurs bénignes et malignes de la thyroïde et des glandes salivaires (parotides et sous-mandibulaires), les tumeurs parathyroïdes et les cancers cutanés avancés. Ces chirurgiens ont également une formation avancée dans les aspects plastiques et restaurateurs du traitement chirurgical. Cette expertise leur permet de fournir la partie restauratrice de la thérapie globale.

La clinique du groupe de spécialité ORL est entièrement équipée pour fournir l’évaluation initiale et l’évaluation d’un patient qui s’inquiète d’une tumeur de la tête et du cou ou d’un ganglion lymphatique, dont la plupart ne sont pas liés au cancer. Si nécessaire, de nombreuses biopsies peuvent être réalisées sur place. Les chirurgiens pratiquent tous à l’Université McGill ou au CHUM et, par conséquent, ont un lien direct avec les cliniques de tumeurs de la tête et du cou de ces hôpitaux. Cela permet un transfert rapide et sans couture pour un traitement ultérieur et un traitement si nécessaire.

Cancer de la peau
Reconstruction complexe de la tête et du cou

Cancer tête et cou

12-1602#01

Dr. Veronique-Isabelle Forest

Dr.MichaelHier

Dr. Michael P. Hier

Karen-3 (2)

Dr. Karen M. Kost

Dr.AlexMlynarek

Dr. Alex Mlynarek

10-1526#06

Dr. Richard Payne

FAQ's for Head and Neck Cancer


1. Qu’est-ce qu’un cancer tête et cou ?

Les cancers tête et cou incluent les cancers de la bouche, de la gorge, du nez et des sinus, de la glande thyroïde, des glandes salivaires (les plus fréquentes : glande parotide et glande sous-mandibulaire) et de la peau de la tête et du cou.

2. Quels sont les signes et symptômes des cancers tête et cou ?

Les signes et symptômes des cancers tête et cou dépendent de la localisation et du type de cancer. Il peut s’agir d’un ulcère qui ne guérit pas dans la bouche, dans la gorge ou sur la peau ou d’une masse palpée sur le visage, la bouche ou le cou. Les ulcères et les masses peuvent être douloureux ou non. Les cancers tête et cou peuvent aussi se présenter par des changements ou des troubles de voix ou encore, par une difficulté à avaler ou de la douleur en avalant.

3. Comment les cancers tête et cou sont diagnostiqués ?

La première étape est d’avoir un examen complet de la tête et du cou par votre chirurgien ORL. Cet examen examinera la tête et le cou, incluant la peau et les ganglions du cou. L’examen de la bouche et de la gorge se fait en utilisant une caméra avec une mince fibre optique (laryngoscopie) qui ne prend que quelques secondes.

Si une masse ou une lésion anormale est palpée dans les ganglions du cou, les glandes salivaires (parotide ou sous-mandibulaire) ou la glande thyroïde, une morphologie par échographie sera utilisée pour évaluer plus en détails cette masse. Une biopsie par cytoponction à l’aiguille fine sous échographie sera recommandée pour obtenir le diagnostic.

D’autres examens en imagerie pourraient être nécessaires : scan CT, IRM, TEP scan, etc.


4. Comment se fait le diagnostic d’un cancer de la glande thyroide?

En général, une échographie de la glande thyroide et du cou, des prises de sang et une biopsie par cytoponction a l’aiguille fine de la thyroide sont les examens qui seront proposées par votre chirurgien ORL. De plus, certains tests supplémentaires, plus poussés et spécifiques, qui analysent les mutations et les changements génétiques pourront être demandés. Ces tests moléculaires servent à augmenter la précision des biopsies faites par cytoponction à l’aiguille fine.

5. Qu’est-ce qui cause les cancers tête et cou ?

Réponse: Les facteurs de risque les plus importants pour les cancers tête et cou sont l’alcool et le tabac. Le virus du papillome humain (VPH) est une autre cause de cancer tête et cou. Le vaccin contre le VPH est très efficace et protège contre les cancers de la tête et du cou tant chez les hommes que chez les femmes.

Pour le cancer de la glande thyroïde, l’exposition aux radiations ionisantes est un facteur de risque connu.


6. Quelles sont les options de traitement ?

Les principales options de traitement pour les cancers tête et cou sont la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et plus récemment, l’immunothérapie. La chirurgie au laser ou la chirurgie avec robot (chirurgie robotique) sont parfois utilisées pour traiter certains types de cancer de la tête et du cou.

7. Quels sont les risques et complications possibles associés aux traitements des cancers tête et cou?

Les risques et les complications peuvent varier énormément selon le type de chirurgie, du site et de la dose de radiothérapie et du type de chimiothérapie ou d’immunothérapie données. Les détails vous seront expliqués en détails par votre médecin.

8. Quelle est la fréquence des suivis après les traitements d’un cancer tête et cou?

La fréquence des visites de suivi est très dépendante du type de cancer que vous avez et du type de traitements dont vous avez eu besoin. Également, la fréquence des suivi s’espace au fil des années, ce qui veut dire que plus vous êtes loin de la fin de vos traitements, moins les visites sont rapprochées et fréquentes.

9. Quelles sont les nouveaux traitements en cancer tête et cou?

Le robot (chirurgie robotique) est communément utilisé pour opérer certains types de cancer de gorge.

Des nouvelles thérapies ciblées et l’immunothérapie sont maintenant utilisées pour traiter certains types de cancer tête et cou.


10. Est-ce qu’un cancer tête et cou est grave ?

La sévérité des cancers tête et cou dépendent de différents facteurs, tels que le type de cancer, la localisation du cancer et le stade du cancer lors du diagnostic. Plusieurs de ces cancers peuvent être guéris. Le plus important est d’être examiné rapidement par votre chirurgien ORL dès l’apparition des premiers signes ou symptômes.