4141 rue Sherbrooke Ouest Suite #625 Westmount, QC H3Z 1B8
Lundi - Vendredi 8:00 - 16:00

Risques et causes

General Information
Our doctors
Working Schedule

Qu’est-ce que le cancer de la thyroïde?

La glande thyroïde est située à l’avant du cou, sous le larynx et devant la trachée et l’œsophage. Une thyroïde de taille normale a la forme d’un papillon et se compose de deux lobes qui sont réunis par l’isthme de la thyroïde. Les 4 glandes parathyroïdes sont situées à l’arrière.

La majorité des tumeurs de la thyroïde prennent naissance dans les cellules thyroïdiennes, qui sont responsables de la production de l’hormone thyroïdienne. Bien que la plupart des nodules thyroïdiens sont bénins, les néoplasies malignes (cancer) de la thyroïde ont considérablement augmenté ces dernières années.

On peut distinguer différents types de cancers de la thyroïde selon les cellules desquelles ils proviennent. Les quatre principaux carcinomes sont:

  • Papillaire
  • Folliculaire
  • Anaplasique
  • Médullaire

Symptômes du cancer de la thyroïde

Le cancer de la thyroïde est souvent asymptomatique aux stades précoces. Lorsque des symptômes sont ressentis, ils sont souvent non-spécifiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent être associés à diverses maladies. Il est donc très important de consulter quand ces symptômes sont présents : une sensation de pression dans la gorge, une bosse ou une masse dans le cou au niveau de la glande thyroïde, une difficulté à avaler, un changement de la voix, de l’essoufflement et des ganglions lymphatiques gonflés dans le cou. Ces symptômes peuvent être causés par un cancer de la thyroïde. Si ces symptômes sont présents, il est conseillé de consulter un médecin. Si une bosse ou une masse dans la glande thyroïde grossit, il faut également prévenir un médecin.

Prévention du cancer de la thyroïde

Éviter l’exposition aux rayonnements ionisants est une mesure de prévention du cancer de la thyroïde.

Dans certaines régions du monde, la carence en iode peut être associée à un risque accru de développer un cancer de la thyroïde. La consommation d’aliments iodés tels que les fruits de mer ou le poisson de mer, ainsi que le sel de table iodé, peuvent prévenir une carence en iode.

Probabilité de guérison d’un cancer de la thyroïde

Lorsque le cancer de la thyroïde est identifié et traité à un stade précoce, le pronostic est excellent. Cela est particulièrement vrai pour les personnes diagnostiquées avec un cancer de la thyroïde papillaire et folliculaire. Cela est également vrai pour les patients diagnostiqués avec un cancer médullaire de la thyroïde à un stade précoce. Le cancer anaplasique de la thyroïde est assez rare et son pronostic est généralement mauvais.

La chirurgie est habituellement suffisante pour traiter le cancer de la thyroïde. Elle est toutefois parfois suivie d’un traitement à l’iode radioactif. La radiothérapie externe et la chimiothérapie sont rarement utilisées pour traiter le cancer de la thyroïde.

Facteurs de risque liés au cancer de la thyroïde

Certains facteurs sont reconnus comme augmentant le risque de cancer de la thyroïde.

 

Exposition aux rayonnements ionisants

L’exposition aux rayonnements ionisants peut augmenter le risque de tumeurs malignes dans la glande thyroïde. Par exemple, l’incidence des tumeurs malignes de la thyroïde chez les enfants et les adultes a considérablement augmenté en Biélorussie, en Ukraine et en Russie après l’accident du réacteur nucléaire de Tchernobyl en 1986. Le cancer de la thyroïde peut prendre de nombreuses années avant de se développer après une exposition aux rayonnements ionisants. De plus, la radiothérapie externe du cou ou de zones du corps proches du cou pour traiter un autre type de cancer peut augmenter les chances de développer un cancer de la thyroïde. Travailler ou passer du temps dans un environnement avec des rayonnements ionisants sans protection adéquate peut également augmenter les chances de développer un cancer de la thyroïde.

 

Facteurs génétiques

Certaines personnes diagnostiquées avec un carcinome médullaire de la thyroïde ont une prédisposition génétique à ce cancer. Le cancer médullaire de la thyroïde est parfois associé à des syndromes tels que la néoplasie endocrinienne multiple (MEN) de type 2A et 2B. Dans ces syndromes, en plus du cancer de la thyroïde, des tumeurs se forment sur différentes glandes du corps dont les glandes surrénales (phéochromocytome) et/ou les glandes parathyroïdes.  Étant donné que cette maladie est causée par une anomalie génétique héréditaire, les membres de la famille des personnes atteintes du syndrome de MEN devraient en parler à leur médecin afin de subir un dépistage. Il a été démontré que d’autres formes de cancer de la thyroïde sont héréditaires. Les personnes atteintes de polypose adénomateuse familiale (syndrome de Gardner) et du syndrome tumoral de l’hamartome PTEN (syndrome de Cowden) peuvent présenter un risque augmenté de cancer de la thyroïde. On a constaté que certaines formes de cancer papillaire de la thyroïde sont aussi héréditaires. Cependant, il n’est pas clair si la cause est génétique, environnementale ou autre.

 

Carence en iode

La carence en iode peut conduire à une hypertrophie de la glande thyroïde (une condition connue sous le nom de goitre) qui peut souvent entraîner la formation de bosses dans la glande thyroïde hypertrophiée. Dans les régions où les gens ne consomment pas assez d’iode dans leur alimentation, le risque de développer des nodules thyroïdiens augmente. Ces nodules ne sont généralement pas malins, mais une carence en iode peut tout de même augmenter le risque de cancer de la thyroïde.

Traitement du cancer de la thyroïde au Groupe spécialiste ORL

Situé à Westmount, au Québec, le Groupe spécialiste ORL est composé d’une équipe d’endocrinologues et de chirurgiens qui ont de l’expérience dans la prise en charge des cancers, des nodules et des troubles de la thyroïde.

Dre Fanny Silviu-Dan

Professeur agrégée, Département de médecine interne – Immunologue clinique et allergologue , Université McGill Spécialisée en rhinite allergique, sinusite chronique,…